Mar 13

Votre assurance financière… Les valeurs refuges

 »  Comment anticiper, se protéger, et même transformer en opportunité, la future crise monétaire mondiale « 

 

Dans ce deuxième article, je vais partager avec vous les valeurs refuges qui peuvent constituer votre assurance en cas de crise majeure.

Vous souhaitez protéger votre famille en cas de crise monétaire ?

Une fois sensibilisé à la possibilité de la future crise monétaire qui parait inévitable, on est vraiment déstabilisé.
J’ai ressenti la même chose, puis je me suis posé certainement les mêmes questions que vous.

Quelles sont les solutions à ma portée pour protéger ma famille ?

Ces solutions existent car en cas de crise, la plupart des valeurs habituelles vont s’écrouler, mais d’autres vont avoir une croissance énorme car tout le monde va vouloir les posséder.

Le tout est de savoir lesquelles et d’anticiper !

Alors qu’elles peuvent être ces valeurs refuges ?

Dans les lignes qui suivent je vais reprendre  les arguments des experts économiques pour comprendre pourquoi deux de ces valeurs ont toutes les chances de voir leur cours exploser.

 

 

L’or comme assurance pour votre capital en cas de crise !

 

L’or est un excellent moyen de diversifier son portefeuille d’investissement.
C’est un métal précieux dont la valeur réagit souvent différemment des autres actifs comme les actions et l’immobilier.

L‘or est une assurance pour votre capital et la crise que nous traversons est une crise majeure qui nécessite une allocation d’au moins 50%.

Les réserves de la plupart des banques centrales sont détenues sous forme de lingots d’or car l’or physique est une monnaie universelle.
Cela devrait être la même chose pour un foyer : l’or ne doit pas être vu comme un investissement, mais plutôt comme une assurance financière.

Vos lingots sont un parapluie pour les mauvais jours.
L’or est le meilleur moyen de préserver votre capital sur de longues périodes et de le transmettre aux futures générations.

Une fois que vous avez des lingots d’or, d’autres investissements plus spéculatifs peuvent être envisagés.

L’or est en train de retrouver son statut historique de monnaie : pendant 2000 ans, la monnaie était constituée de pièces d’or et d’argent.
Depuis 1973 et la fin du standard or, nous vivons une « expérience » monétaire qui, comme toutes les expériences de monnaies « papier » non convertibles en actif tangible, a échoué.

La chute du dollar comme monnaie de réserve internationale est inévitable.
Les autres monnaies internationales n’offrent pas de solutions alternatives, car toutes basées sur le principe d’argent « papier » ou argent « dette ».

La demande d’or en tant qu’investissement s’accélère mais nous n’en sommes encore qu’au début du phénomène.
L’augmentation de la production d’or par les sociétés minières n’est pas envisageable.

Les banques centrales ne vendent plus d’or sur les marchés.  Limitant l’offre, elles achètent désormais toutes de l’or  afin de limiter leur exposition à la baisse de pouvoir d’achat des monnaies.

Accélération de l’achat d’or par les banques centrales des pays asiatiques, moyen-orientaux et de la Russie, qui voient leurs réserves de change en dollar perdre leur pouvoir d’achat à mesure que des milliards de dollars sont imprimés par la banque centrale américaine (Fed).

L’or est encore extrêmement sous-évalué, en relation aux montants colossaux de monnaie papier imprimée.
La croissance du marché de l’or est maintenant établie.


 

L’argent, un potentiel de croissance important

 

S’il est plus volatile que l’or, l’argent offre aujourd’hui un potentiel de croissance important du fait de son statut de valeur refuge et d’une demande industrielle croissante.

L’argent est un actif extrêmement sous évalué : historiquement 1 once d’or permet d’acheter 15 onces d’argent. Aujourd’hui ce ratio, entre le marché spot de l’or et celui de l’argent-métal, s’élève à 52 (au 4 octobre 2011). Même si le ratio n’atteignait que la moyenne du 20ème siècle, le prix de l’argent doublerait à prix de l’or constant.

L’argent est cinq fois plus rare que l’or et la demande est telle que les producteurs ne peuvent pas y répondre.
La production d’argent est déficitaire depuis quinze ans et même s’il est pratiquement indestructible, il n’est que partiellement récupérable.

À l’exception du pétrole, l’argent métallique est la marchandise qui possède le plus d’applications industrielles.
Il est utilisé dans les téléphones mobiles, appareils photos numériques, ordinateurs, Iphone etc.

Certains analystes financiers pensent d’ailleurs que l’argent est une des denrées les plus importantes au monde, avec un potentiel d’investissement sans précédent pour l’avenir.

En conclusion

En prévision de la crise monétaire, l’Or et l’Argent sont essentiellement des valeurs refuges qu’ils faut posséder dans son portefeuille pour se protéger.

Attention : Pour éviter tous risques de contrepartie, vous devez les détenir que sous forme PHYSIQUE, et  les  stocker en dehors du système bancaire.
Vous devez  les détenir  en nom propre et non les partager avec d’autres investisseurs, car vous ne pourrez pas récupérer votre stock en cas d’urgence.

Ces investissements sont accessibles à la majorité des petits investisseurs.
Mais pas à tous, car il faut quand même prévoir des minimums : Autour de 5 000€ pour l’or et 6 000€ pour l’argent.
Leur accès à tous les ménages n’est donc pas si facile.

L’or et l’argent peuvent ils être considérés comme des alternatives aux monnaies ?
IMPOSSIBLE, car ils ne sont pas portables.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.